Articles

Bob, 10 ans !

10 ans ! En 2006, nous n’avions pas de smartphone ni de compte Facebook, tout le monde se ruait sur MySpace, on tournait avec des cartes routières et on avait encore largement le temps de gérer nos mails. Dehors, la crise du disque débutait à peine, un nouveau festival apparaissait tous les semaines et les Smac poussaient comme des champignons. Tout a changé ? Pas vraiment : les artistes créent toujours le même genre d’émotion et les prods se démènent toujours à les faire exister le plus possible.
Peut-être que les choses s’accélèrent, sont plus fragiles ou plus complexes. Il nous donc faut de la vitesse, de la confiance et de l’agilité. Et que Bob continue d’avancer. can cialis levitra taken together

Pour l’occasion, on a repris sur un flip book la succession de pubs imaginées par et pour Bob depuis 2016 (on s’est bien amusés) et quelques traces de la Bob Story
(pour lire confortablement, cliquez sur le bouton à droite de la barre de navigation)

%s

Labo #13 – moteur de dédoublonnage

Dans Bob, le fichier de contacts est souvent constitué par des imports successifs et des saisies ponctuelles. Parfois, il est même issu de multiples fichiers xls dans lesquels une même structure peut figurer plusieurs fois. Problème : ce fichier en strates génère des doublons, voire plus (triplons, quadruplons…) et devient de moins en moins maniable, de moins en moins pertinent.

Pour répondre à la question du dédoublonnage, Malo a travaillé pendant quelques semaines sur la conception théorique du moteur et la réalisation des algorithmes, à partir d’une série de contraintes :

rép_rotatif3

  • tous les doublons doivent être repérés, même les plus improbables (un festival vs la structure qui l’organise,et qui porte un autre nom, par ex)
  • on doit pouvoir renvoyer des niveaux de probabilité de doublon (avéré, suspect, potentiel) pour favoriser le traitement
  • l’identification des doublons ne sert que si on a la capacité de les fusionner facilement et sans risque
  • cette fusion risque de faire disparaître certaines données. On doit donc pouvoir conserver et consulter un historique des versions antérieures d’un contact

Nous avons donc construit des algorithmes successifs autour 2 concepts :

– LA LÉMATISATION. Cela consiste à réduire les noms (de structure, de ville, de personnes) à leur forme la plus significative, en les débarrassant des pluriels, articles, pronoms, ponctuation, accents, mais aussi des termes les plus usuels dans le secteur culturel : association, festival, compagnie, théâtre, etc). Ainsi le “Centre Culturel des Bords de Marne” pourra correspondre au “CAC BORD-DE-MARNE”

–  LES BOUQUETS DE CLEFS. Une vingtaine de valeurs caractéristiques d’une structure (les clefs)  est recherchée dans toute la base et comparée.  Les scores de certains groupes de valeurs (les bouquets)  permettent de proposer une probabilité de doublon (2 fiches avec des noms, ville et CP équivalent) tombera dans les doublons avérés, 2 structures distinctes mais partageant le même site et avec 1 personne en commun seront “suspects”, etc

Une fois les doublons identifiés,  il nous a suffi de créer des écrans permettant de fusionner simplement les fiches repérées.
Là, on est assez fier du bouton “Smart Fusion” qui réalise en un clic la meilleure fusion possible entre des dizaines d’informations.

Facile!

 

 

Bob en stop motion !

On s’est fendu d’une jolie vidéo de présentation.
En 2:22, elle met en scène Bob comme un super assistant, qui vient épauler une équipe d’organisation croulant sous le boulot.
L’animation 2d est réalisée par le collectif bordelais Hotu, commentée par Fred El Kaïm et sound designée par Capitaine Plouf.
Que des bons… Clic !

Nouveaux partenaires, nouveaux moyens

Bob el Web a bouclé sa levée de fonds 2013, auprès d’associés actuels et nouveaux.
Parmi ces derniers, le principal contributeur est Alive Ideas*, fonds d’entrepreneurs très impliqué dans la net économie.
Le recours au crowdfunding, initialement envisagé, n’a pas produit les résultats espérés (dommage !), mais les objectifs financiers de cette ouverture ont été largement atteints, d’autant que notre capacité d’auto-financement a fortement progressé au second semestre 2013.
Avec 210 k€ posés sous le sapin, nous avons maintenant les moyens d’accélérer : produire plus rapidement les innovations sur les appli Bob, et nous implanter sur de nouveaux métiers et de nouveaux territoires. Yeepeeh !

*Alive Ideas est une structure créée par Jerry Nieuviarts et Nicolas Rosset, deux entrepreneurs passionnés de technologies ayant à leur actif un premier succès (le groupe de média web Cyréalis, cédé au groupe M6 en 2008), qui se sont lancés dans une nouvelle aventure entrepreneuriale (Mapado) et qui en accompagnent en parallèle, financièrement et opérationnellement, le développement international de pépites dans des secteurs variés, notamment docTrackr, Sketchfab, Deolan, Infinit.io, Miniworld Lyon, Recisio, Declicmedia … et à présent Bob El Web. Plus d’informations sur www.aliveideas.fr

Nouveaux clients estivaux

Pendant les 3 mois d’été, 30 nouvelles entreprises ont recruté Bob, qui s’impose de plus en plus comme un standard des métiers de la diffusion dans leur plus grande diversité : 
Les producteurs de musiques, premiers utilisateurs “historiques” de Bob Booking, sont rejoints depuis un moment déjà par les compagnies de toutes esthétiques, ainsi que les bureaux de prod et de diff. La sortie de la suite pour Salles & Festivals a amené de nouveaux lieux. Et la nouveauté, c’est l’arrivée de têtes de réseaux,  très sensibles aux possibilités offertes par Bob Exchange.


La liste exhaustive : Book Your Show [Bureau de diffusion – Paris]; Boralys [Producteur – Paris]; Caiopée [bureau de prod – Paris]; Centre Wallonie Bruxelles [ Lieu de diffusion – Paris]; Aria Prod [ Internexterne [collectif de compagnies – Marseille]; Ruq Productions [Bureau de prod – Paris]; Encore Un Tour [Producteur / Tourneur – St Ouen]; Artistic Records [Bureau de production – Humour – Courbevoie]; Centre Athénor [Scène Jeune Public – St Nazaire]; Benjamin International Production [Producteur / Tourneur – Védene]; MK évenementiel [Producteur – Paris] Les Compagnons De Pierre Ménard [Cie Jeune Public – Bordeaux]; Kalmia Productions [Producteur / Tourneur – Olonne sur mer]; Compagnie Internationale Alligator [Arts de la rue – Villeneuve Les Maguelones]; Dolphin Productions [Producteur / Tourneur – Paris]; Planètes Rouges [Manager Musique – Paris]; Voulez-Vous Danser [Producteur / Tourneur – Metz]; Promanbo [Producteur – Etterbeek]; Les Dramaticules [Cie théâtre – Paris]; Quaternaire [Bureau de diffusion – Paris]; Le Tétris [SMAC en préfiguration + festival – Le Havre]; D’un acteur l’autre [Bureau de Prod – Paris], Fait Main Productions[Tourneur – Abbeville], 103 Prod [ Tourneur – Lyon], MusicMama [Tourneur – Manosque], Les Zinzins [Cie – Grenoble], Vue sur la mer [Cie – Arras]; l’Afijma [réseau de festivals – Paris]; Sonotek [Producteur / Tourneur – Tonnay-Boutonne]; la FEPPRA [Fédération de labels- Lyon].
Pour voir tous les clients de Bob, c’est ici seroquel pill.


Labo #7 – la constitution des équipes

Sorti en production aujourd’hui, la gestion des équipes techniques fait partie du nouveau module de régie pour Salles & Festivals. Nous pensons qu’elle va démoder vos bons vieux fichiers Excel en 2 temps et 3 mouvements !

1- Depuis la fiche d’un événement, vous ouvrez l’onglet « Affectations » (cf la copie d’écran).
A droite, les tâches telles que vous les avez définies ou paramétrées et les éventuels postes à pourvoir, à gauche, les personnels disponibles.
<a href="http://3 generic seroquel.bp.blogspot.com/-eTikBTk39Lc/UGveyvCootI/AAAAAAAAAEg/T7TfFoifC70/s1600/COPIE+ECRAN+AFFECTATION+maj.jpg” style=”margin-left: 1em; margin-right: 1em;”>

2- Une seule manipulation à effectuer : vous glissez le nom d’une personne vers la tâche ou le poste concernés. Le poste est pourvu, les temps de travail se sont posés dans son calendrier perso, le cumul des horaires est recalculé pour la période et vous êtes même prêt à éditer les pré-paies.
3- Bien sûr, une recherche multicritères est disponible si vous des difficultés à constituer l’équipe. Pour encore plus de précision, vous avez accès d’un clic à la fiche et au calendrier de chaque personne.
La constitution des équipes est des fonctionnalités proposées aux directeurs techniques et régisseurs. Le parcours complet comporte aussi la programmation ou le paramétrage des tâches à accomplir, regroupées en processus logiques, la définition des horaires, la prise en charge de l’accueil artistes, la gestion des ressources techniques…
Le détail du module est sur le site

sortie du module Regie pour la suite Salles & Festivals

Tatatataaaa ! Bob est heureux d’annoncer aux directeurs techniques, régisseurs et techniciens qu’ils vont pouvoir utiliser à plein Bob Booking, comme leurs collègues de la la prog ou de la com.

Le module Régie concerne tout ce qui se concourt à la préparation et l’organisation des spectacles, que ce soit en salles ou en festivals : préparation technique, administration, accueil artistes, promotion, etc.
A chaque structure de définir son organisation propre, de caler les processus de travail et les tâches qui reviennent fréquemment. Après quoi, la machine fait le boulot : les plages horaires d’occupation du lieu se posent automatiquement sur tous les agendas, les dates sont communiquées aux équipes retenues, et un tableau de bord (cf image) permet de suivre les réalisations.
Judsqu’au 31 octobre, le module est proposé en beta test. Ca veut dire que pendant cette période :
1- il évoluera rapidement par l’ajout de nouvelles fonctions (gestion du parc technique, par exemple)
2- il est proposé gratuitement à tous
3- nous sommes à l’affût des retours des utilisateurs, pour améliorer tout ce qui devrait l’être.
Vous nous dites ?

Nos étranges clients

Bob s’adresse aux tourneurs, compagnies, salles, festivals, bureaux de prod, labels, collectifs, artistes autogérés, bref à tous ceux qui produisent ou diffusent des spectacles
Nos étranges clients ne sont pas dans ce cas, mais trouvent pourtant un intérêt à utiliser Bob Booking, mais pas comme nous l’avions prévu. Dans la liste de nos références, on les a logé dans “Autres” : 

  • Le Hub / Artishoc. Agence de design relationnel, fabricant de sites et contenus culturels, et partenaire de Bob sur quelques jolis chantiers à venir
  • Alpha Violet. Tout nouveau distributeur indépendant de films indépendants. Ils ont remplacé les spectacles par des films et ça semble fonctionner.
  • Aggelos. Agence conseil en communication eco-responsable, voisins et amis. Pour eux, on a du inventer une nouvelle langue : le français pub
  • Le Pôle Régional des Musiques actuelles en Poitou-Charentes. Ils utilisent Bob pour constituer une base de données participative et un outil d’observation du secteur. Des précurseurs : Bob Reso va systématiser et enrichir ce type d’utilisation
  • Mouvement. LE magazine culturel de référence, toutes esthétiques confondues. Ici, Bob est utilisé pour la régie publicitaire du titre et la fidélisation des abonnés.
  • Bob el Web. Ben oui, on vend des logiciels, pas des spectacles, mais Bob est le meilleur outil qu’on ait pu trouver pour structurer notre activité. L’équipe l’utilise à fond, à l’exception des développeurs, évidemment.
On s’est toujours dit que Bob était suffisamment puissant pour s’adapter à de nombreux secteurs. CQFD. Quand on aura fait le tour du secteur du spectacle, vers 2030, on s’attaque à la banque 🙂




Labo #5 – Futurologie de rentrée

toujours risqué, l’exercice qui consiste à parler de ce qui n’existe pas (tout à fait) encore.
Mais comme 1) nous sommes incorrigibles et 2) nous maitrisons beaucoup mieux nos délais, on se lance. Voici ce qui vous attend à partir de la rentrée :

  • septembre : sortie du module régie pour la suite Salles et Festivals.
    C’est un gros groupe de fonctionnalités permettant de gérer tout ce qui rapporte à une date  : la technique, les ressources, le personnel, les tâches… C’était le chantier le plus important de 2012.
  • septembre aussi, Bob Exchange et Bob Reso. Bob exchange est un principe d’échange de données (contacts, dates…) entre utilisateurs de Bob mais aussi avec d’autres applications : sites classiques ou mobiles, logiciels de billetterie ou de paye.Les applications sont gigantesques : publication de vos spectacles sur des agendas en ligne, échanges de contacts entre professionnels amis, constitution d’une base de donnée wiki… En s’appuyant sur cette technologie, Bob Reso concerne… les réseaux et permet à chacun des membres de disposer d’une base de données commune mais en conservant autonomie et confidentialité dans la gestion des contacts. Et à des tarifs très serrés.
  • octobre : sortie du module régie pour la suite Tourneurs et Compagnies. La gestion de tous les aspects logistiques et techniques liés à un spectacle en tournée
  • novembre : Bob Integral. C’est la fusion des 2 suites métiers de Bob Booking. Destiné aux producteurs qui programment et aux organisateurs qui produisent des tournées

Bien sûr, on a prévu encore plein de jolies choses en 2013. On en reparle cet automne.

Labo #3 – Le calendrier artistes

Véritable tableau de bord de vos tournées, le calendrier artistes permet de voir en un coup d’oeil l’ensemble des événements liés à vos artistes : option posée, date confirmée, interview, session studio, etc… Vous pouvez créer autant de type d’événements que vous le souhaitez, en plus de ceux déjà disponibles dans Bob.

Pour rajouter un événement, rien de plus simple : un clic gauche sur la date, on choisit le type d’événement, l’artiste concerné, on enregistre et le calendrier se met à jour !

Grâce à la vue par semestre, on surveille les évènements à venir et on planifie facilement les prochaines tournées. Le niveau de détail est très poussé puisqu’on peut choisir d’afficher :
– tous les artistes ou un seul
– seulement les options et dates ou bien tous les événements (interviews, session d’enregistrement, etc)

C’est le calendrier que vous devez avoir en permanence à portée de main !