Articles

Labo #14 – E-mailing : les bonnes pratiques

spamwall-1375241405L’envoi d’e-mailing massif est soumis à des règles précises (la ‘netiquette’) : le mail doit être adressé à une personne, les pièces jointes sont interdites, le fichier doit être en html et en format texte brut, il doit y avoir un lien de désabonnement… Chacun de ces points empêche l’envoi de la campagne mais chez Bob, pas de problème : l’éditeur de newsletters contraint au respect de ces fondamentaux.

Mais même si la campagne est techniquement impeccable, elle peut être bloquée par les dispositifs anti-spam des serveurs destinataires ET des messageries de vos clients.
Voici quelques règles destinées à entretenir une bonne réputation par ces dispositifs, et donc atteindre plus facilement vos destinataires.

Attention à la provenance et à la qualité de vos fichiers
Un trop grand nombre d’adresses fausses dégrade votre réputation.

Utilisez l’image ET le texte
Le rapport entre et texte et images est déterminant. Un message constitué d’une image passée en html +  3 lignes de texte est très mal notée. Choisissez donc d’alterner textes brut et images et de réserver au texte au moins 50% du contenu.

Choisissez des objets courts
C’est nouveau, les objets longs sont plutôt mal vu. Et aussi, évitez les majuscules systématiques  (NE CRIEZ PAS) et les caractères spéciaux (?!)

Ciblez, ciblez, ciblez
C’est la règle la plus importante pour 3 raisons :
1- plus on cible, meilleurs sont les taux d’ouverture. Par exemple, un objet citant la Bourgogne dans un message ciblant les Bourguignons fera exploser vos taux d’ouverture.
2 – le taux d’ouverture agit sur votre réputation. Un message peu ouvert dégradera la livraison de vos messages suivants.
3- le nombre de destinataires amplifie tous les autres critères de dépréciation de votre image.

Configurez votre DKIM et votre SPF
Là, c’est technique. Ces petits outils vous permettent d’être identifiés face aux serveurs destinataires, et donc de ne pas apparâitre comme des méchants robots.  Toutes les explications sont ici.

Quand la culture rencontre le code : les applications « métier » pour les professionnels de la culture

Retrouvez l’Intervention de Jean-Luc Mirebeau à la Gaité Lyrique, le mardi 16 Juin 2015 à 19h19 en streaming, dans le cadre du débat Quand la culture rencontre le code : les applications « métier » pour les professionnels de la culture.

La musique, l’audiovisuel, le spectacle… se sont fortement professionnalisés ces dernières années. Parfois en s’appuyant sur des outils comme des applications ou des plate-formes web. Ces dernières offrent des services et permettent aux acteurs culturels de gagner en efficacité.

Il est en effet possible aujourd’hui d’utiliser des services intégrés qui permettent de gérer une salle, des plannings, la billetterie, des contrats, la diffusion et la communication, etc.

Ces applications fleurissent ; pourtant nous ne sommes sûrement qu’à l’aube de nouveaux outils qui exploitent les dernières évolutions technologiques, donnent une place accrue aux utilisateurs, interagissent entre eux via des API…

6 intervenants qui ont développé des applications « métier » ou qui les proposent aux professionnels de la culture :

  • Fabrice ECOIFFIER (Intrazik)
  • Thomas PETILLON (Orfeo)
  • Sandrino GRACEFFA (SMartFr)
  • Jean-Luc MIREBEAU (Bob El Web)
  • Clarisse BARDIOT (Rekall)
  • Michael DAN (Movinmotion)

Débat animé par Sébastien PAULE (illusion & macadam)

De nombreuses questions viennent à l’esprit :

Ces outils facilitant l’organisation du travail, vont-ils jusqu’à modifier la manière de travailler et remodeler des postes ? Quelles compétences les usagers vont-ils développer ?
Comment le secteur se saisit-il de ces nouveaux outils pour leurs organisations ?

Comment développe-t-on une application de ce type ? Quels profils sont à l’origine : des acteurs culturels ? des codeurs ? comment ces deux univers se rapprochent-ils ?

Quel est l’état du marché des applications pour les professionnels ? Comment sont trouvés les moyens pour rechercher et développer ?

Comment les acteurs culturels se positionnent-ils sur les enjeux de data ? Comment se ré-approprier cette richesse ? Est-il possible de mutualiser des données et construire en commun ?

Comment ces outils interagissent-ils entre eux ? Avec nos applications et outils favoris ?

Comment le développement de ces outils peut-il intégrer le retour des usagers ?

Qu’est ce qui se profile ? Cloud ? Objets connectés ? Mobilité ?

Pour célébrer l’installation de la coopérative SMartFr à Créatis (l’incubateur/espace de coworking de la Gaîté lyrique) nous vous proposerons un verre à l’issue de cette rencontre.

Toutes les informations sur le site de la Gaité Lyrique ici

L’équipe Bob est aux BIS pour vous rencontrer !

Toute l’équipe de Bob El Web est aux BIS de Nantes mercredi 22 et jeudi 23 janvier 2014.
Pour ceux qui seront présents, nous sommes au stand 73.
N’hésitez pas à venir découvrir nos nouvelles applications et services et retrouvez-nous également pour :

Prenez rendez-vous dès maintenant pour une démo personnelle (plus sûr) ou rencontrez-nous sur le stand 73

Plus d’infos sur : www.bis2014.com